Pierre Girard


 

Pour recevoir les nouveautés de Pierre Girard, inscrivez-vous ci-dessous.
Vous recevrez un courriel pour confirmer votre inscription.

Pierre Girard

Autodidacte, né en 1967 à Sorel, Pierre Girard a développé son goût pour le dessin dès sa tendre enfance.

En 1984, suite à la visite d’une exposition des oeuvres de Jean-Luc Grondin, il eut le coup de foudre pour l’art animalier. Cette forme d’expression lui plaît tant que, grâce à son talent, il progresse très rapidement. De plus, chaque tableau lui permet de communiquer l’importance qu’il accorde à la sauvegarde des espèces animales et de leur milieu.

Peintre réaliste, il s’exprime librement tout en étant très attentif à l’exactitude des détails écologiques et réussit à donner à ses compositions beaucoup de mouvement et de vie.

En 1988, il reçoit une bourse qui souligne son implication à promouvoir la conservation de la faune. Plusieurs de ses oeuvres illustrent diverses publications québécoises.

Afin d’affiner sa production, il fait de nombreux voyages d’étude dont: les îles de la Madeleine en 1990, les Everglades en 1992 et le Kenya en 1994. Plus près de chez lui, la région des îles de Sorel est pour lui un lieu de grande inspiration. Par ses oeuvres il fait vibrer en nous un certain émerveillement de la nature.

« Peintre naturaliste, Pierre Girard rend la vie animale avec une rare dextérité. Minutieux, sensible à la mise en situation, par ses œuvres, il explore la nature dans sa réalité profonde. Son registre de sujets est large, touchant la faune sauvage d’ici comme celle de l’étranger. Pour les amateurs d’art naturaliste, les œuvres de Pierre Girard sont particulièrement prisées. » – Robert Bernier – Revue Parcours

 

Pierre Girard – Les timbres


 

Pierre Girard, un artiste de chez nous qui s’illustre!

2010: Choisi parmi une vingtaine d’ artistes canadiens pour illustrer le timbre pour Habitat Faunique Canada

Timbre Habitat Faunique Canada

Depuis 1985, afin de valider leur permis de chasse aux oiseaux migrateurs, les chasseurs de sauvagine doivent y apposer le timbre de la conservation. Environnement Canada remet les argents obtenus par la vente de ce timbre à HFC qui l’utilise pour financer les initiatives de conservation d’habitats fauniques dans toutes les régions du pays. Les lithographies, tirées en nombre limité, sont signées, numérotées et vendues dans les galeries d’art nord-américaines. Le timbre s’est révélé un bon investissement chez les collectionneurs. La vente du timbre et de la lithographie assure de 80 à 90 % des revenus de HFC.

Timbre2010

« Printemps au marais, sarcelles d’ hiver »


Mars 2009 – La relève

timbre_2009

 

 

 

 

22 ième timbre de la Fondation de la faune du Québec 2009

Reproduction à tirage limité (EA)


 Le timbre de conservation 2001

timbre2001

 Le 10 mars dernier au Salon de la philatélie de Montréal avait lieu le lancement du timbre de l’année 2001 de la Fondation de la faune du Québec. Une quatorzième année de production du timbre de conservation des habitats fauniques au Québec.

Cette année c’est une oeuvre de Pierre Girard qui a été choisie parmi une vingtaine de peintres qui avaient alors posé leur candidature, le thème pour 2001 était le Geai Bleu. Ce bel oiseau au plumage blanc, noir et bleu cobalt se retrouve aussi bien en milieu agricole que dans les zones habitées ou les parcs urbains. Son cri retentissant le distingue de tous les autres oiseaux du Québec.

Vous le retrouverez peut-être dans votre cour en lui installant des mangeoires garnies d’arachides, de maïs concassé et de graines de tournesol. L’élégance de son plumage et son assurance imposante vous raviront.