Daniel Sarazin


Pour recevoir les nouveautés de Daniel Sarazin, inscrivez-vous ci-dessous.
Vous recevrez un courriel pour confirmer votre inscription.

logo-magazine-parcours-8


24_par_fr_Page_1

24_par_fr_Page_2

24_par_fr_Page_3

24_par_fr_Page_4

24_par_fr_Page_5

24_par_fr_Page_6

24_par_fr_Page_7

24_par_fr_Page_8

 

 


Abonnement-Parcours

Daniel Sarazin

24_photo

Né à Trois-Rivières, le 2 septembre 1971, Daniel Sarazin s’intéresse au dessin dès son enfance. II découvre la peinture vers l’âge de 15 ans. II devient passionné par la couleur et ses multiples possibilités.

Peintre autodidacte, tout l’intéresse. Mais c’est d’abord au paysage qu’il s’adonne. La lumière devient peu à peu la clef maîtresse de ses oeuvres.

Puis les personnages qui, jusqu’ici, avaient trouvé peu de place sur ses toiles, les envahissent subitement au point même de les déborder à l’occasion.

Ayant laissé l’huile au profit de l’acrylique, Sarazin y trouve matière à plus de spontanéité. II cherche à éviter toute forme d’art qui deviendrait vite sans vie. À ce propos, il écrit:

« La peinture m’offre ce qu’il y a de plus fantastique dans la vie : des moments de découverte, de surprise et de réflexion.  Elle est   devenue mon droit de passage pour un monde où l’on peut tout recréer selon ses connaissances, ses émotions, ses croyances. Mes sentiments s’expriment par elle, me donnant, par le fait même, l’assurance de ma participation au monde d’aujourd’hui. »

« Daniel Sarazin est un peintre au talent immense, capable de figurer l’infigurable, d’explorer et d’extirper de la dimensionnalité [du support] des jeux de formes et de profondeurs comme peu de peintres actuels peuvent le faire. Avec brio et invention, il fait jaillir de la toile des perspectives improbables. Doté d’une dextérité extraordinaire qui le rend capable de donner à une simple surface plane comme la toile une vie et une expression aussi insolite que significative. Par exemple, Grand-père ours, une fabuleuse fable sur la vie, déborde tant au sens propre que figuré les cadres traditionnels de la peinture. Il nous plonge dans un univers de pleine nature sans la figurer directement, le tout réalisé avec sensibilité et présence. Touchant et grand. Bravo!  » – Robert Bernier – Revue Parcours

 

Daniel Sarazin

2004 Exposition solo le 17 octobre 2004 à la Galerie Archambault.  Plus de soixante œuvres y sont exposées et trouvent un acquéreur.
2004 Expose en permanence à la Galerie Archambault à Lavaltrie, de même qu’à la Galerie Yvon Desgagnés à Baie-St-Paul.
2003 Participation au Livre d’Art « Émile Nelligan », Éditions : Beaux-Livres, Henri Rivard.
2003 Exposition champêtre, Galerie Archambault, Lavaltrie, Qué.
2002 Participation au 25ième Anniversaire de la Galerie Archambault.
2002 Exposition champêtre, Galerie Archambault
2001 Couverture, MAGAZIN’ART, 13ième année, No 3, printemps 2001
2001 Exposition champêtre, Galerie Archambault.
2000 Participation au Livre d’Art « Le Petit Prince » de Antoine de Saint-Exupéry, Éditions : Beaux-Livres, Henri Rivard.
2000 Exposition champêtre, Galerie Archambault
1999 Exposition « TRIO GALERIE ARCHAMBAULT », Galerie Archambault, Lavaltrie, Québec.
1999 Exposition champêtre, Galerie Archambault
1998 Représenté par la Galerie Archambault : www.galeriearchambault.com
1997 Représenté par la Galerie Eliette Dufour dans le Vieux Québec
1997 Musée Pierre-Boucher, Trois-Rivières, exposition solo intitulée « Au Jour le Jour ».
1996 École secondaire l’Assomption, Cap-de-la-Madeleine : ateliers-rencontres « L’artiste et son métier » présentés aux élèves en arts-études.
1995 Centre culturel, Trois-Rivières, exposition solo intitulée « O ».